LES ASSASSINATS CIBLES SE FONT DANS L’IMPUNITE GENERALE AU BURUNDI.

Aujourd’hui, les assassinats ciblés se font dans l’impunité générale au Burundi, sans aucune inquiétude de l’appareil judiciaire et administratif. Dans une seule semaine du 31 mai au 7 juin 2021, la RPA dénombre 12 personnes assassinées dans 7 provinces du Burundi.

Dans la province de Cibitoke : un cadavre d’un homme dont l’identité n’a pas été reconnue a été retrouvé sur les rives de la rivière Rusizi colline Mirango, commune Buganda.Un autre cadavre de SAKUBU Lazare a été retrouvé sur la colline et zone Nyamakarabo de la commune Buganda. Le troisième cadavre est celui de CUBWA Silvie retrouvée sur la colline Rugajo commune Mugina.

Province Kayanza : Au domicile de Nshirabashinya Casimir, une vielle de 65 ans a été tuée avec son petit fils à la grenade sur la colline Ruzigati commune Gahombo.

Province Karuzi : commune Mutumba, colline Gasera un cadavre d’un homme RIRABAKINA Gérard a été retrouvé.

Province Makamba : Deux cadavres de deux enfants non identifiés entre 7 ans et 13 ans ont été retrouvés dans le lac Tanganyika tout prêt d’un hôtel de la commune Nyanza-Lac.

Province Rumonge : le nommé BIGIRIMANA Célestin a été fusillé sur la colline Bihinde commune Bugarama par des malfaiteurs non encore identifiés.

Province Bujumbura : le cadavre de Pierre NGENDAKUMANA originaire de la commune Giheta de 46 ans a été retrouvé sur la rivière Mpanda zone Rukarama cummune Mutimbuzi commune Mpanda. Le cadavre d’une fille MUGISHA Quine de la colline Nyambuye, commune Isare a été retrouvé.

Province Cankuzo : Un certain MBONIMPA entre 55 ans et 60   a été retrouvé mort sur la colline Ruramba commune Gisagara.

A propos de ces drames la police dit toujous le même slogan les enquêtes ont commencé sans aboutir à la traduction en justice des auteurs de ces crimes.

L’Association des Amis de la Nature demander au gouvernement du Burundi d’arrêter immédiatement ces crimes et instaurer un état de droit démocratique.

Notre organisation demande à l’Union Africaine et aux Nations-Unies d’user de leurs pouvoir et influence sur le gouvernement du Burundi pour l ‘arrêt de ces crimes dans l’immédiat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s